une écurie active ?

C'est un concept d'écurie basé sur le comportement naturel du cheval, il favorise son bien-être physique et émotionnel en respectant ses besoins fondamentaux.

Cet hébergement alternatif aux écuries traditionnelles est un concept d'écurie innovante qui se développe depuis une quinzaine d'années en Autriche et en Allemagne, et qui commence à se développer en France pour le plus grand bonheur des chevaux.

 

Un petit retour aux sources

A l'état sauvage, les chevaux vivent en troupeau dans un espace ayant suffisamment de ressources. Ils se déplacent tout au long de la journée, environ 10 à 15 km par jour, pour rechercher eau et nourriture, ils ont des relations sociales au sein de leur groupe, surveillent l'environnement, vivent au grand air et se protègent des aléas météorologique si nécessaire (chaleur, vent).

Concrètement comment ça marche ?

On créée un territoire de vie comportant toutes les ressources dont le cheval a besoin : de quoi se nourrir, de quoi s'abreuver, de quoi s'abriter, se mouvoir librement et en groupe. Des espaces intérieurs et extérieurs avec différentes zones : une stabulation paillée pour le repos, des chemins de contournement, des espaces abrités pour le foin, un abreuvoir, un endroit pour le grain...
L'aménagement de cet espace est très important pour favoriser le déplacement des chevaux sur environ 10 km par jour. Le cheval est en activité de manière naturelle et instinctive : il recherche par lui-même eau et nourriture, il a accès à un espace confortable abrité et paillé, et un accès sélectif au pré.

Une écurie active, c'est des chevaux actifs avec une vraie vie de cheval ET le confort de l'écurie

Comment fait-on ?

Les innovations technologiques sont au cœur du fonctionnement de ce type d'écurie. Et oui, sans la technologie, difficile de suivre le rythme propre à chaque cheval !

Différents équipements sont installés dans la zone de vie : distributeur de grain, distributeurs de foin individuel et collectif, abreuvoir antigel.

Ainsi, chaque cheval a accès en toute quiétude à une alimentation calibrée sur ses besoins individuels. Les repas sont fractionnés jusqu'à 12 par jour (et nuit) pour s'adapter à son petit estomac, ce qui contribue à résoudre des problèmes de santé comme les ulcères par exemple. Les chevaux sont détendus, il n’y a plus de stress et d'agressivité liés à la concurrence pour la nourriture.